Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prenant racine dans les carnets des naissances d’Odette Fournier, sagefemme à Haute-Nendaz en Valais entre 1930 et 1970, ce livre revisite l’histoire et la psychologie de la naissance sur plus de quarante ans dans les Alpes valaisannes. Au travers de l’analyse des pratiques obstétriques et religieuses, il met en évidence la cassure engendrée dans les communautés montagnardes par la construction des grands barrages hydroélectriques entreprise après la Seconde Guerre mondiale. Avec un monde qui s’évanouit alors, la sage-femme perd sa fonction « d’apporter dans les familles les bébés qui lui ont été confiés par l’ermite ». Dans l’avènement d’une ère nouvelle, elle deviendra à la fois l’incarnation mythique d’un monde perdu et une figure de transition entre une vocation et une professionnalisation du « naître », entre une pratique obstétrique à domicile puis en institution et entre une transmission des savoirs mortuaires dans le cadre familial et leur gestion ultérieure par les professionnels. Odette Fournier, grand-mère de l’auteur, sert ainsi de guide pour reconstituer un fil rouge dans cette rupture de l’histoire.

Après une formation professionnalisante (CFC, diplôme d'ingénieur, 1995), Claude Alexandre Fournier prend le chemin du monde académique pour acquérir une formation de psychologue orientée vers le développement du nourrisson et des interactions précoces à l'Université de Genève (1996-2000). Pour compléter cette formation, il entreprend, en Faculté des lettres, une formation en histoire des religions et en philosophie (2000-2002). C'est à ce moment qu’il devient assistant en psychologie de la religion (2002-2006) puis maître-assitant en psychologie de la religion (2009-2013). Actuellement, il est enseignant-chercheur à la Haute Ecole de Santé du Valais et formateur dans le Master d’enseignement spécialisé à la HEP-BEJUNE.

  • Éditeur : Labor et Fides (19 janvier 2013)

 

Labor et Fides SA est aujourd’hui le principal éditeur protestant de langue française. Créé en 1924, Labor et Fides propose un catalogue inscrit dans des thématiques théologiques, protestantes, religieuses, éthiques, historiques, sociales et culturelles. Maison établie à Genève, elle a acquis son envergure dans les années 1950 à 1970 grâce la publication en langue française des œuvres de grands théologiens et penseurs tels Karl Barth, Dietrich Bonhoeffer, Martin Luther ou encore Paul Tillich.

Aujourd’hui, Labor et Fides décline une ligne éditoriale inscrite sur trois axes : des publications qui relayent la réflexion menée dans les Facultés de théologie protestante francophones, tout particulièrement celle développée dans le domaine des sciences bibliques. Plus d’un tiers de notre production concerne des ouvrages centrés sur les origines de la Bible et du christianisme, appréhendées par les méthodes historico-critiques.

Par ailleurs, Labor et Fides accueille et suscite des essais relatifs à l’actualité religieuse, spirituelle, théologique et protestante avec l’ambition d’offrir au public des outils permettant de comprendre et d’accompagner l’évolution de la pensée et de la pratique religieuse contemporaine.

Enfin, sous les auspices d’une culture protestante à l’origine de la laïcité, du progrès et d’un certain iconoclasme, notre maison édite des livres qui s’inscrivent dans l’actualité sociale, culturelle et politique.

Tag(s) : #Femmes dans la société, #Médecine - Hôpital - Personnels - Santé - Sport

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :