Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portrait du jour : Amélie LOUIS, la romancière amoureuse de Toulouse et de Picasso, auteur de « CAPITULUM le maître silencieux »

Réactualisation portrait du jour sur la page FB "Culture et justice" - En attendant de publier ce portrait  dans la nouvelle version "Culture et Justice" de l'association Criminocorpus, nous mettons en ligne celui d'Amelie Louis en date du 15 juillet 2019 

Aujourd'hui Culture et justice reçoit avec infiniment de plaisir Amelie Louis 

Amélie Louis : Originaire de Bourgogne, cette juriste de formation, née entre The Platters et Les Beatles, travaille dans la protection de l’enfance. Le reste du temps, elle cultive ses passions pour l’écriture et la découverte du monde. De carnets de voyage en périples nomades, il a fallu du temps et quelques belles rencontres pour que l’auteure sorte de sa réserve…

A notre prochaine rencontre Amélie. Cordialement. Ph.P.

 

Amélie LOUIS - Portrait pour Culture et justice

Parfois nivernaise, souvent narbonnaise, amoureuse de Toulouse et de Picasso, accro au chocolat noir, dingue de soleil et de vent, je crois dans l’humain au-delà de tout.

Etre auteure, je ne sais pas vraiment ce que cela signifie. Je regarde le monde, je me laisse aspirer, des énergies me traversent, parfois elles me foudroient. Je les rêve et les triture comme une pâte à modeler, jusqu'à ce que j'aie trouvé une forme qui me permette de les exprimer. 

Sinon, je vagabonde là où me porte ma passion pour l’écriture qui a toujours été présente mais longtemps secrète. Petite fille solitaire, je n’avais pas de télé mais des livres que je lisais et relisais. Enfant, je jouais à inventer des histoires, adolescente, je cherchais à imiter l’écriture de poètes (Baudelaire, Prévert) puis des auteurs (de Boris Vian à Barjavel), enfin Françoise Sagan qui me statufie d’admiration.

J’écris pour essayer de savoir qui je suis, à l’instar de Le Clézio (et la comparaison s’arrêtera là, bien sûr). L’écriture n’était pas considérée comme une chose sérieuse par son entourage attaché à la terre et au concret. Dans ce carcan, le droit était le plus proche de mes aspirations, surtout le droit administratif dont les procédures s’appuient sur l’écrit et sur la jurisprudence qui raconte des histoires. Je suis donc devenue juriste.

L’écriture, cette inconduite, vivait dans l’ombre, manuscrits empilés puis jetés. C’est la rencontre d’un livre « Passage à l’ennemie » de Lydie Salvayre en 2003, qui a déclenché le désir de montrer ce que j’écrivais. Depuis, j’ai fait quelques belles rencontres et publié plusieurs romans.

Désormais, je me consacre à l’écriture mais aussi aux auteurs et aux éditeurs. Je suis membre de comités de lectures de plusieurs prix littéraires et impliquée dans plusieurs associations culturelles (Prix Littér’Halles à Decize (58), Amis d’Alphonse Allais).

Trois ouvrages devaient sortir à l’automne : un roman biographique sur Anne de Beaujeu, la fille de Louis XI, et deux ouvrages jeunesse. Leur sortie s’accompagne d’une série de conférences que je ne peux pas programmer.

Le confinement est donc dédié à l’écriture d’un roman sur Anne de Bretagne qui terminera ma trilogie sur les femmes et le pouvoir politique au 15è siècle.

 

Site Internet : www.amelielouis.com

 

Bibliographie – dernières publications

La cavalière viendra avec le soir – ELLA éditions mai 2018 – Prix Bernard Schmitt remis par le groupement des écrivains médecins (GEM).

Roman historique - La destinée flamboyante de Marie de Bourgogne, toute jeune duchesse, depuis un moyen-âge qui s’apprête à basculer vers la renaissance, depuis les coulisses d’une cour façonnée par les luttes de pouvoir.

 

Capitulum le maître silencieux – ELLA éditions mars 2019

 

Roman d’aventures - Toulouse et secret de famille. Et si la révolution française n’avait pas mis fin à l’existence des capitouls ? Et s’ils dirigeaient un pouvoir parallèle dont l’épicentre se situe toujours à Toulouse ? Un roman initiatique qui poussera les personnages à naître à eux-mêmes en interrogeant la part du libre arbitre et de l’héritage familial. Choisissons-nous vraiment ?

 

Libre ou rebelle – ELLA éditions août 2019

Roman-hommage au chanteur Rachid Taha, décédé en septembre 2018. Ce texte invite à la liberté d’être soi, au-delà des injonctions sociales et familiales. Nos parcours sont façonnés par les enjeux géopolitiques du monde, qui s'imposent à nous et parfois nous heurtent. Lorsque la colère se love en nous, il faut la transcender, avancer cœur et mains ouverts pour vivre libre.

 

 

Culture et justice rassemble des informations relatives à l’actualité culturelle sur les questions de justice. Histoires, romans, portraits du jour, salon de livres... 

Page indépendante sans but lucratif administrée par Philippe Poisson et Camille Lazare, membres de l'association Criminocorpus.

https://www.facebook.com/pageculturejustice

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Relecture et mise en page Ph. P et S.P.

 

Tag(s) : #Coup de coeur du jour, #portrait du jour criminocorpus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :