Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les musées et leurs collections sont porteurs d’une identité collective et sources de convoitises. En temps de guerre, ils deviennent la cible de pillages, de destructions et de confiscations abusives. Comment les musées traversent-ils les guerres ?

"Ne vous êtes-vous jamais posé cette terrible question : si jour je devais – quelle horreur ! – quitter précipitamment mon appartement ou ma maison, qu’emporter en priorité ? En cas d’incendie ou d’inondation, le mieux est des fuir en laissant tout derrière soi, pour sauver sa peau, mais tout de même, s’il fallait emporter quelque chose ? Les bijoux ? Les papiers d’identité ? Les photos de famille ? Le doudou du petit dernier ? Et pourquoi pas les œuvres complètes de Victor Hugo, reliées, en pleine peau, le dos à cinq nerfs, sertis de filets dorés et ornés de doubles caissons dorés : 40 magnifiques volumes ! Le choix est difficile, mais il faut choisir. Imaginer la terreur des conservateurs de musée au moment d’évacuer leurs collections : quelles œuvres choisir en priorité ? Celle-ci ? Celle-là ? Cette autre-là ? Le conservateur est saisi de panique, il court dans les salles de son musée, angoissé au moment d’évacuer les œuvres. Vous imaginez le tableau !" Xavier Mauduit

Les destructions récentes de collections muséales et de sites historiques, notamment à Bagdad ou à Palmyre, nous font prendre conscience de l’actualité d’une nécessaire protection du patrimoine artistique et culturel. Le Cours de l’histoire retrace les grandes étapes de l’histoire du sauvetage des collections de musées, de la première évacuation romanesque du Louvre en 1870 aux  pillages de la Seconde Guerre mondiale,  la Convention de la Haye en 1954 à l’action du Bouclier Bleu. Ces détours historiques donnent de la profondeur à ce sujet afin de mieux comprendre les enjeux de la protection des collections en temps de guerre : quelles œuvres sauver ? Où les entreposer ? Comment les transporter ? Comment assurer leur conservation ?

Avec Arnaud Bertinet, maître de conférences en histoire du patrimoine et archives visuelles à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est notamment l'auteur de Les musées de Napoléon III, Une institution pour les arts, 1849-1872 (Mare & Martin, 2015) et Des musées de Metz à la Cour d’Or, histoire des collections, reflets d’un territoire (Snoeck, 2018).

Avec nous aussi, Patrick Gourlay, professeur d’histoire, spécialiste de l’histoire politique contemporaine de la Bretagne. Il est l’auteur de Le Louvre au secret - Brest, 1870 : des chefs-d'œuvre à l'Arsenal (Locus Solus, 2020)...  

 

À retrouver dans l'émission
Tag(s) : #Culture - Blog voyages

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :