Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 21 mai 1944, quelques jours seulement avant les pendaisons de Tulle et le massacre d’Oradour-sur-Glane, la division SS Das Reich, pilotée par la Gestapo d’Agen, mène une gigantesque rafle aux limites du Lot-et-Garonne,de la Dordogne et du Lot. En quelques heures, 118 personnes sont arrêtées, puis déportées…

De tous les villages, le bourg de Lacapelle-Biron est le plus éprouvé. Comment ? Pourquoi ? Si l’activité de la Résistance dans la commune et ses environs en est une cause indiscutable, la délation est assurément l’élément déclencheur...

"Lacapelle-Biron 21 mai 1944. Histoire et mémoire d’une rafle de la division Das Reich", par Jean-Pierre Koscielniak, Éditions Mémoire de la Résistance en Lot-et-Garonne, 2013. Format:13 x18 cm, 90 pages, 10 €.

"Lacapelle-Biron 21 mai 1944. Histoire et mémoire d’une rafle de la division Das Reich"
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :