Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au départ furent les galères. Puis ce furent les bagnes, implantés en métropole avant d'être étendus aux DOM-TOM (Guyane, Nouvelle-Calédonie). Enfin, il y eut les bagnes coloniaux, institués par Napoléon III et abrités par l'AEF et l'AOF. Il en fut ainsi de Ndjolé, en 1898. Voici examinée la question de la déportation politique à l'époque coloniale vue sous le prisme d'une ville gabonaise. Y séjournèrent, entre autres, l'Almamy Samory Touré, Cheikh Amadou Bamba Mbacké, Dossou Idéou, Aja Kpoyizoun.

Préface De Dominique Ngoie-Ngalla

Hugues Mouckaga (Auteur)

Les déportés politiques au bagne de Ndjolé (Gabon), 1898-1913
Les déportés politiques au bagne de Ndjolé (Gabon), 1898-1913
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :