Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Jacques Rougeaud fait la pluie et le beau temps à la préfecture, il tient les rênes de la Chambre d’Agriculture et empile les hectares comme d’autres bâtissent des empires. Les rivières s’assèchent, le glyphosate empoisonne et la construction de dix-neuf bassines agricoles défigurent le marais. Le destin est parfois sans pitié et l’insubmersible Jacques Rougeaud finit noyé dans une bassine. Accident ? Suicide ? Meurtre ? Les gendarmes ne peuvent pas trancher, la municipalité s’empresse de rendre hommage à ce géant de la terre. Léna Korzybski, journaliste de l’Écho, décide de reprendre l’enquête à zéro. Après tout, elle a suffisamment d’expérience pour savoir que toute guerre de l’eau entraîne des dommages qui n’ont rien de collatéraux.

Né en 1973 à Niort, Nicolas Marjault a fondé avec Nicolas Bonneau le Théâtre d’Alice, compagnie professionnelle basée depuis 1998 à Nantes. Titulaire d’un poste d’Histoire des Arts au lycée Jean Macé de Niort, il fut aussi adjoint à la culture de la ville de 2008 à 2014. Auteur de deux polars remarqués (Nulle part à Niort, La Geste, 2016 / Niort par-dessus tout, La Geste, 2018). Depuis 2015, il dirige un collectif de théâtre lycéen dont les créations (Morty, Festival Off Avignon 2018 et 7 minutes, Festival de Brioux 2019) bénéficient du soutien de la Scène Nationale Le Moulin du Roc. En 2020, il a co-écrit avec Nicolas Bonneau et mis en scène le spectacle Mes ancêtres les Gaulois (Lansmann Editions, 2020) diffusé par la compagnie La Volige.

Tag(s) : #Coup de coeur du jour, #Romans - Essais - Polars - Thrillers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :