Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.photos-films.com/flm/aff/orig/318/Elle-s-appelait-Sarah-31886.jpghttp://www.francesoir.fr/sites/default/files/imagecache/article_image/kristinscottthomas_0.jpgAdapté du best-seller de Tatiana de Rosnay, ce film de fiction rappelle opportunément que l’Histoire continue, dans le présent, à nourrir les vivants, et à les hanter.


Une journaliste américaine, Julia Jarmond (Kristin Scott Thomas) découvre qu’il s’est passé des événements graves dans la maison familiale de son mari, située dans le quartier du Marais à Paris. La journaliste va suivre la trace d’une famille juive qui fut raflée en juillet 1942, conduite au Vél’d’Hiv’, puis dans les camps d’internement du Loiret. Le spectateur regarde deux trajectoires parallèles, celle de la journaliste qui, de nos jours, enquête sur la Shoah pour un grand magazine américain. Et celle de cette famille juive autrefois exterminée. On revoit, comme dans La Rafle, sorti l’hiver dernier, ces scènes insoutenables. La fiction sert le propos et les images sonnent terriblement vrai. Naturellement le cinéaste Gilles Paquet-Brenner a lu La Petite Fille du Vél’d’Hiv’, d’Annette Müller, qui était présente sur le tournage. En visionnant Monsieur Klein, de Joseph Losey, qui se déroule dans cette période, Paquet-Brenner s’est aperçu que Losey a tourné son film au vélodrome Jacques Anquetil de Vincennes. Or ce stade a gardé la structure Eiffel propre au Vél’d’Hiv’. Gilles Paquet-Brenner a donc lui aussi filmé dans ce lieu. Autre intérêt de cette fiction, l’absence de manichéisme. La petite Sarah, évadée du camp de Beaume-La-Rolande, est sauvée par des paysans qui deviennent des héros malgré eux. Il n’y a pas de salauds dans cette histoire. Il n’y a que des pauvres gens ballottés dans une époque terrible. Le film ressort le fameux discours de Jacques Chirac avouant la responsabilité des fonctionnaires français. Présent et passé se rejoignent. François Quenin

http://www.historia.fr/content/newsletter_cinema/article?id=29854

 

 

Lien utile sur le blog

 

Elle s'appelait sarah …

Elle s'appelait sarah …

article - 29/09/10 - elle s'appelait Sarah … - elle s'appelait Sarah Un film de Gilles Paquet-Brenner. Avec Kristin Scott-Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup, Frédéric…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-elle-s-appelait-sarah-57945053.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :