Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

http://www.photosapiens.com/IMG/jpg/D2010.18.8P01H.jpg

 

 

 

 

http://www.decitre.fr/gi/48/9782913234048FS.gifDocument décembre 1999 - Au début des années 60 la pratique du tatouage en France a subi une transformation radicale.

 

Le tatouage était jusqu'alors cantonné à une frange marginale, pratiqué surtout dans les bagnes, les prisons, les lieux clos, les casernes, les navires, les troupes coloniales, à l'aide d'instruments et de procédés archaïques parfois multi-millénaires. L'esprit anti-social souvent violent qui le caractérisait, la technique primitive qui en faisait une forme exceptionnelle de l'art naïf, le sens secret de certains de ses dessins, auraient définitivement disparu si ce livre n'avait, en 1950, dressé le constat précis de sa situation alors qu'il était encore pratiqué, selon les mêmes techniques immémoriales, par des tatoueurs amateurs appartenant au même milieu que leurs clients.


Cinquante ans plus tard, on découvrira derrière ce palimpseste les significations secrètes de dessins apparemment anodins en même temps qu 'on admirera quelques chefs d'œuvre authentiques de l'art naïf.

 

Les tatouages du "Milieu"

Robert Giraud , Jacques Delarue

Broché

Paru le : 01/12/1999

 

Liens utiles dans le blog

 

Le tatouage dans l'histoire et la généalogie …

A fleur de peau - médecins, tatouages et tatoués (1880-1910)

Les palimpsestes des prisons - les corps tatoués des prisonniers

Les vrais, les durs, les tatoués

On m'appelait surprise …

Urkas ! : itinéraire d'un parfait bandit sibérien

Inscriptions tégumentaires de la loi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :