Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Renaissance ou l'émancipation difficile des premières peintresses
 
 
Reine Elizabeth Tudor, Levina Teerlinc, 1546

La période de la Renaissance (1300-1600), liée au développement de la pensée humaniste, permet aux femmes d'accéder au statut d’artiste. Elles se font remarquer par leur nombre et la qualité de leurs œuvres. La redécouverte des textes anciens et des arts inspirés de l’Antiquité, les grandes découvertes en astronomie et en géographie favorisent une liberté d'expression dont les femmes profitent également.

 

L'artiste n'est plus l'artisan·e du Moyen Âge. Son statut social évolue et son travail est reconnu au fur et à mesure de sa renommée. Les monarques, les riches commerçant·e·s et les prince·se·s entrent en compétition pour attirer les meilleur·e·s d'entre eux et elles.

 

Dessiner ou sculpter le nu devient la forme d’art la plus aboutie. Seuls les hommes y étaient autorisés tout comme ils avaient le droit de peindre des scènes de genre (vie quotidienne en famille ou en société) ou d’histoire (mythologie, littérature ou religion) sur de grands tableaux...

 

Texte de Laurence Dionigi, membre du Club Femmes ici et ailleurs, Nice.

 

Pour en savoir plus :

Tag(s) : #Femmes dans la société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :