Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En 2014, Patrick Isoird est sauvagement assassiné et retrouvé dans une grotte à Sète, pour une vieille rancœur sentimentale.

La cour d'assises de l'Hérault a condamné vendredi 29 janvier à 30 ans de réclusion criminelle un coiffeur, Rémi Chesne, pour la séquestration et l'assassinat en 2014 dans une grotte de Sète d'un agent hospitalier, Patrick Isoird, qui avait été l'amant de sa femme...

Le 23 juin 2014, après sa  journée de travail, Patrick Isoird confie à un collègue qu'il a un rendez-vous avec une ancienne copine avec qui il a renoué le contact. Elle se prénomme Audrey et a insisté pour le voir. Ils ont rendez-vous devant le cimetière Le Py, à Sète.

Dans les heures qui suivent son rendez-vous, Patrick Isoird ne donne plus aucune nouvelle. Il vit chez ses parents et devait se rendre à la représentation du gala de danse de sa fille, mais il n'est pas apparu et n'est jamais rentré. Le lendemain, il est absent du travail. Son entourage fait le tour de la ville, des endroits où il se rend habituellement… Il retrouve son scooter, son blouson et son téléphone, mais personne ne l'a vu. Quatre jours après sa disparition, un avis de recherche est publié.

Le 30 juin, une patrouille vérifie la grotte du Mont Saint-Clair, un lieu fréquenté par les marginaux, des toxicomanes. Les policiers constatent que la porte d'accès, facile à déverrouiller en temps normal, est fermée. Ils passent leur chemin. Le 17 juillet, un corps est retrouvé dans la grotte, ligoté, en partie carbonisé. Le cadavre porte deux orifices, deux tirs de fusil de chasse. Il s'agit de Patrick Isoird.

Invités

Yannick Philipponat, journaliste au Midi Libre 
Me Eva Fournier, avocate d'Audrey Louvet
Marc Isoird, frère de Patrick Isoird

Tag(s) : #Justice - Peine de mort - Expertises
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :