Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dossiers judiciaires de la délinquance juvénile des années 1950 et 1960 mettent face à face la parole des travailleurs sociaux, des psychiatres, des psychologues et celle des mineurs. Victimes de préjugés, les propos de ces enfants révèlent des parcours douloureux ...

Véronique Blanchard, docteure en histoire, responsable du centre d’exposition « Enfants en justice » à Savigny-sur-Orge (École nationale de protection judiciaire de la jeunesse), co-rédactrice en chef de la Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » (RHEI). Elle est notamment co-auteure avec David Niget de Mauvaises filles. Incorrigibles et rebelles (Textuel, 2016), avec Frédéric Chauvaud de Vagabondes, voleuses, vicieuses. Adolescentes sous contrôle, de la libération à la libération sexuelle (François Bourin, 2019). Avec Mathias Gardet elle coécrit  Mauvaise graine. Deux siècles d'histoire de la justice des enfants (Textuel, 2019) et La parole est aux accusés (Textuel, 2020).  

 

À retrouver dans l'émission
Tag(s) : #Enfance - Enfants - Mineurs, #Justice - Peine de mort - Expertises
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :