Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Aristocrate anglaise, belle et impétueuse, Hester Stanhope quitte Londres pour l’Orient en 1810, après la mort de son oncle, le Premier ministre William Pitt. Elle ne reverra jamais l’Angleterre.

Véritable amazone parlant l’arabe, Hester, habillée en homme, prend la tête d’une caravane de chameaux et parcourt la Syrie. Tantôt princesse, tantôt guerrière, elle brave tous les interdits. Rien ne l’effraie, elle tient tête aux émirs, aux pachas, ou aux Bédouins qui se disputent les lambeaux de l’Empire ottoman. Impressionnées par sa prestance, des tribus la font reine de Palmyre.

Elle se retire finalement dans une quasi-solitude sur une des montagnes du Liban où Lamartine lui rend visite dans sa cité-jardin. Loin du monde, elle devient astrologue, chercheuse d’or, se passionne pour les sciences occultes, ouvre sa porte aux miséreux. Elle meurt ruinée, entourée seulement de quelques servantes.

Pionnière et résolument indépendante, Hester Stanhope incarne ces femmes éprises de liberté, ayant le goût de l’aventure, refusant de se marier et luttant pour leur émancipation.

 

Laure Dominique Agniel est l’auteure chez Tallandier des biographies de Paul Gauguin et d’Alexandra David-Neel. Elle a vécu au Liban et en Syrie pendant et après les guerres civiles, d’abord comme étudiante, puis comme reporter (France Inter) et réalisatrice (Oublier Beyrouth, Arte).

 

Parution 1er avril 2021

 

 

 

Tag(s) : #Femmes dans la société, #Femmes - repères biographiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :