Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782700703962.jpg

http://bibliobs.nouvelobs.com/files/ROSSIAUD%20Jacques%201-2.jpgDocument 2010 - Après « La prostitution médiévale », l'historien J. Rossiaud revient sur le sujet à la lumière des nouveaux apports de la recherche. Dans un vaste cadre chronologique et géographique, une approche des formes multiples de la prostitution constitue selon l'auteur un moyen de compréhension privilégié du monde médiéval.


Amours vénales - « Chasse les prostituées, aussitôt les passions troubleront tout » : le second Moyen Âge semble une méditation sur ces paroles de saint Augustin. Ribaudes et grandes courtisanes, ruffians et maquerelles, étuves privées et bordels publics : le monde des amours vénales, bien visible, marquait alors les sociétés occidentales de son omniprésence.

Vingt ans après son ouvrage fondateur, La Prostitution médiévale (Flammarion, 1988), Jacques Rossiaud renouvelle ses analyses à la lumière de la recherche récente. En une synthèse magistrale, il brosse le tableau non plus de la, mais des prostitutions au Moyen Âge, mettant en évidence la complexité des pratiques qui relèvent de la vénalité, et la multiplicité des consonances sociales que celle-ci revêt.

 

Amours vénales - la prostitution en Occident XIIe-XVIe siècle
Rossiaud, Jacques
Aubier , Paris
Collection historique
Parution :  octobre 2010


L'amour vénal a-t-il changé depuis le Moyen-Age ?
[dimanche 16 janvier 2011 – 19:00]
http://www.nonfiction.fr/article-4140-lamour_venal_a_t_il_change_depuis_le_moyen_age_.htm

Résumé : L'histoire du "plus vieux métier du monde" à l'époque médiévale.

Jean G. THIELLAY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :