Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Malgré le grand nombre de femmes européennes qui ont vécu en Algérie, l'histoire de l'Algérie coloniale est restée jusqu'ici une histoire quasiment asexuée. A partir de sources diversifiées, cet ouvrage, qui est l'adaptation d'une thèse soutenue en 2005 sous la : direction de Geneviève Dermenjian, tente de combler cette lacune en évoquant les conditions d'immigration de ces femmes, leur place, leur rôle de 1830 à 1939.

Parler des femmes c'est aussi parler des hommes tant les identités sexuées des unes et des autres ; sont imbriquées dans un système hiérarchique de complémentarité et de dépendance qui dut trouver, sa place dans l'ordre colonial dominant. Cette étude est une réflexion sur la complexité des rapports sociaux dans l'Algérie coloniale. Elle apporte à la connaissance de l'histoire de la colonisation un éclairage nouveau, celui du genre.


Claudine Robert-Guiard est agrégée d'Histoire et docteure de l'université de Provence. Elle est membre du groupe de recherches Femmes-Méditerranée à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme d'Aix-en-Provence.

  • Les courts extraits de livres : 29/06/2010

Extrait de l'introduction - L'histoire de l'Algérie coloniale a déjà fait couler beaucoup d'encre, mais aucune étude spécifique n'a été consacrée, à ce jour, aux Européennes qui ont vécu en Algérie durant la période de la colonisation. Pourtant, lors du dernier recensement par sexe réalisé en Algérie avant l'indépendance, la population féminine non musulmane représentait plus de la moitié de la population européenne d'Algérie.

Il est vrai que l'histoire du peuplement européen dans son ensemble fut longtemps négligée. Durant la colonisation, l'intérêt pour la population européenne fut essentiellement d'ordre démographique. Les études publiées par les docteurs Foley et Martin ainsi que le Docteur Ricoux et Victor Démontés en sont les meilleurs exemples. Tout au plus peut-on trouver sous la plume de Louis de Baudicour ou dans certains ouvrages de Victor Démontés quelques remarques relatives aux conditions de vie de certaines populations européennes. Mais ce n'est qu'à partir des années 1980 que les conditions d'immigration et de vie de la plupart des communautés européennes qui se sont établies en Algérie durant la colonisation commencèrent à être étudiées. Christian Flores et Jean-Jacques Jordi se sont intéressés aux Espagnols, les Italiens ont retenu l'attention de Georges Crespo et les Maltais de Marc Donato, tandis que Jean-Maurice Di Costanzo a travaillé sur l'émigration allemande en Algérie. Mais seulement quelques lignes ou pages sont réservées aux femmes. Jean-Jacques Jordi constate toutefois que « l'on a tendance à minimiser leur rôle, voire à l'oublier ». Pour autant, pour l'essentiel, quand l'histoire de ces populations cesse d'être asexuée, c'est pour s'intéresser particulièrement à l'histoire des émigrés de sexe masculin.

Est-ce parce que la colonisation est une affaire d'hommes qu'aucune étude spécifique n'a été menée sur les femmes européennes ? C'est le constat de cette dernière lacune qui fut à l'origine de cet ouvrage

Des Européennes en situation coloniale : Algérie, 1830-1939

Auteur : Claudine Robert-Guiard

Date de saisie : 29/06/2010

Genre : Histoire

Éditeur : Publications de l'Université de Provence, Aix-en-Provence, France

Collection : Le temps de l'histoire

 

 

Tag(s) : #Femmes dans la société, #Femmes - repères biographiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :