Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/03/9782878583403FS.gifDocument 2011 - On se souvient de l'excellent polar de Dominique Manotti, Nos fantastiques années fric, adapté avec talent au cinéma sous le titre « Une affaire d'État ». Dominique Sylvain, avec son dernier opus, Guerre Sale, reprend en quelque sorte le flambeau en abordant à son tour le thème de la corruption et des sinistres malversations liées à la « Françafrique ».

On retrouve son duo détonnant, Lola Jost, commissaire à la retraite qui donnerait des frissons à l'inspecteur Harry en personne, et son amie Ingrid Diesel, strip-teaseuse américaine qui s'habille comme un garde suisse sous ecstasy et dont le français, particulièrement les expressions, reste à parfaire. Entre un avocat véreux, un vendeur d'armes, des barbouzes sur le retour, les deux amies qui peuvent compter sur l'aide de Sacha Duguin, Commandant de la brigade criminelle, auront bien du mal à se frayer un passage vers la vérité.

Suspense, jeux de pouvoir, humour et pneus enflammés autour du cou, le cocktail servi par Dominique Sylvain fonctionne à merveille et démontre, une fois n'est pas coutume, que le polar français se porte bien.

Le choix des libraires : Choix de Frédéric Tué de la librairie L'ODYSSÉE à SAINT-MALO, France (visiter son site) – 19/02/2011

 

  • Le courrier des auteurs : 17/02/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Quelquefois je me le demande, mais aujourd'hui je suis Dominique Sylvain, l'auteur ou l'auteure de "Guerre sale", mon dernier polar, édité aux Editions Viviane Hamy.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La vengeance. Celle qui met des années à couver et explose le moment venu avec d'autant plus de force. C'est aussi l'histoire de mon héroïne, Lola Jost, commissaire retraitée, qui a peut-être enfin l'occasion de résoudre l'affaire qui la hante depuis cinq ans : celle de la mort de son jeune adjoint dans des conditions effroyables.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Vous croyez vraiment qu'on peut rester intouchable toute sa vie ?" ou les deux dernières phrases du roman : "Tu marches vers moi, mon mentor, mon menteur. Tu as tort".

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
"So What", Miles Davis et John Coltrane.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le rire et les larmes.


  • Les présentations des éditeurs : 17/02/2011

Florian Vidal, avocat spécialisé dans les contrats d'armement et les relations franco-africaines, a été assassiné de manière effroyable : brûlé vif aux abords d'une piscine, un pneu enflammé autour du cou, les mains menottées.

C'est l'Afrique en plein coeur de Colombes, patron. Les connaisseurs appellent ça le supplice du Père Lebrun. Une technique en vogue à Haïti du temps des tontons macoutes. La coutume est sans doute née à Soweto où elle était, entre autres, la punition favorite pour les voleurs. Vous connaissez le cri de révolte de l'anti-apartheid radical ? «Avec nos boîtes d'allumettes et nos pneus enflammés, nous libérerons ce pays.» L'une des phrases favorites de Winnie Mandela. Or, cinq ans auparavant, Toussaint Kidjo, l'assistant de Lola, de père français et de mère congolaise, avait été assassiné de la même façon. C'est ce meurtre, jamais élucidé, qui avait conduit Lola à anticiper sa retraite. Florian Vidal travaillait pour Richard Gratien, maillon fondamental de la Françafrique pour le secteur de l'armement. Redoutable et froid, Mister Africa, souvent dans le collimateur de la justice française, s'était pris d'affection pour Florian qu'il avait engagé comme chauffeur.

Par la suite, il en avait fait un avocat réputé et riche et, avec les années, son fils adoptif. Pour Lola le lien entre les deux affaires ne fait aucun doute. Elle reprend alors son enquête mais empiète terriblement sur le travail du commandant en charge de l'affaire, fort sensible en raison des milieux qu'elle touche : la finance, la politique, les affaires étrangères, Sacha Duguin, ancien amant de son amie Ingrid avec qui il continue d'entretenir des rapports houleux... Lola doit se rendre à l'évidence, seule elle ne pourra rien, l'ennemi est plus puissant qu'il en a l'air.

Dans ce contexte difficile, quel rôle notre duo va-t-il bien pouvoir jouer ?


  • La revue de presse Alain Nicolas - L'Humanité du 17 février 2011

Dans ce treizième roman, Dominique Sylvain nous laisse en compagnie de son univers familier. Lola Jost et son amie américaine, Ingrid Diesel, masseuse, strip-teaseuse et surtout ex meurtrie du trop beau Sacha Duguin. Mais l'auteure de Baka  !, de Vox et de Passage du désir ne se contente pas de faire tourner sa boutique. À l'occasion de son passage en Afrique, elle prend le risque de confronter ses personnages à un univers inconnu, le plus dangereux étant celui où la raison d'État se croit la plus forte. Elle y parvient avec une réelle maîtrise de l'intrigue policière, alliée à  


  • La revue de presse François Busnel - Lire, février 2011

Avec Guerre sale, Dominique Sylvain signe un polar sauvage et brillant. Quel livre ! Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon polar. Tout y est : le rythme, les rebondissements, l'intrigue, les personnages... Et le style. On ne lâche pas ce roman à la mécanique impeccable avant l'ultime paragraphe - et le coup de tonnerre sur lequel il se clôt. Dominique Sylvain, française installée à Tokyo et qui doit connaître par coeur l'oeuvre intégrale de Raymond Chandler, a réussi un coup de maître.

Guerre sale

Auteur : Dominique Sylvain

Date de saisie : 19/02/2011

Genre : Policiers

Éditeur : V. Hamy, Paris, France

Collection : Chemins nocturnes

Acheter Guerre sale chez ces libraires indépendants en ligne :


L'Alinéa (Martigues) Dialogues (Brest) Durance (Nantes) Maison du livre (Rodez) Mollat (Bordeaux) Ombres Blanches (Toulouse) Sauramps (Montpellier) Thuard (Le Mans)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :