Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


http://pmcdn.priceminister.com/photo/856851672_ML.jpgLe 21 juin 1940, les plus combattifs des parlementaires se sont embarqués sur Le Massilia, affrété par le gouvernement français pour rejoindre les cotes du Maroc. Pour ces parlementaires, c'est le meilleur moyen pour poursuivre le combat, et refuser le diktat allemand. Arrivé sur les cotes marocaines, les parlementaires sont assignés à résidence, et se voient notifier des avis de poursuites pour désertion. Le Massilia a été un terrible piège. Sans le départ de ces parlementaires, les débats auraient été sensiblement modifiés. Il faudra attendre le 22 juin 2000 pour l'Assemblée nationale rende hommage aux 27 parlementaires embarqués sur Le Massilia saluant « le premier acte de résistance.

 

L'Affaire du Massilia. Eté 1940

Rimbaud Christiane

Seuil. 1984

 

 

L'auteur en quelques mots ... Historienne, Christiane Rimbaud est déjà l'auteur d'une douzaine d'ouvrages, parmi lesquels les biographies d'Antoine Pinay, Pierre Bérégovoy et Maurice Schumann.


 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ01-av6ZohRsQe-5wByNeFqEU--Wy3xqPFcSy3pWJ5xllVjWsNyw
Juin 1940 : le piège du Massilia

Durée : 55 minutes

Sous-titrage malentendant (Antiope).

Stéréo

En 16:9

Le sujet - En juin 1940, l'armistice est signé alors que 27 parlementaires devaient embarquer à Bordeaux à bord du Massilia, pour gagner Alger et continuer la lutte.

Juin 1940. L'armée française est en déroute et le gouvernement se replie sur Bordeaux. Au sein des instances politiques, un débat oppose ceux qui veulent l'armistice avec l'Allemagne à ceux qui veulent poursuivre la guerre aux côtés de l'Angleterre, avec laquelle la France est liée par un pacte qui exclut toute paix séparée. Il est finalement décidé que le gouvernement français poursuivra la lutte depuis l'Afrique du Nord, et que seul le maréchal Pétain restera en France : le Parlement sera évacué à bord du Massilia depuis Bordeaux et le gouvernement rejoindra Perpignan d'où il embarquera pour Alger. Mais cela ne se fera jamais ; seuls 27 parlementaires embarqueront à Bordeaux le 21 juin 1940 et apprendront, en mer, le 22 juin, que l'armistice a été signé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :