Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/98/9782277210498FS.gifDocument janvier 1980 - A Lyon, en 1756, un bel inconnu brigue la charge de bourreau et ces messieurs de la Justice respirent. Enfin ! C'est que les candidats manquent depuis qu'un maléfice semble peser sur la profession. Camille Laubreçay officie d'ailleurs à merveille, avec des gestes aussi précis qu'élégants ; en le regardant faire, les belles Lyonnaises frémissent.


D'effroi ? On dit que toucher le bourreau porte malheur mais celui-ci a de si beaux yeux, tant de grâce, que Mme de Grézieu serait prête à courir ce risque. Et Angélique aussi, sa jeune soubrette. Camille se dérobe... D'où vient cet étrange bourreau ? Quel est son passé ? Et pourquoi a-t-il exigé ce tête-à-tête avec chaque condamné, juste avant le départ pour le supplice ?

 

Monsieur de Lyon

Nicole Avril

Poche[[

Paru le : 01/01/1980

Collection : j'ai lu

 

Ce titre dans d'autres formats & éditions

Monsieur de Lyon
(Albin Michel (Éditions))


 

http://mots.extraits.free.fr/nicole_avril.jpgNicole Avril - Née à Rambouillet, Yvelines - Vit à Paris

roman, récit, essai

Nicole Avril, ce n'est pas un pseudonyme, a fait ses études primaires, secondaires et supérieures à Lyon. Licence de lettres modernes. Capes.

Professeur de lettres dans le Nord, puis à Paris. Comédienne et mannequin.
Écrivain enfin.

Nicole Avril fait ses débuts en littérature, en 1972, avec "L'Été de la Saint-Valentin" et "Les Gens de Misar" qui obtient le prix des Quatre Jurys. Auteur d'un film de télévision dont elle tire un roman : "Les Remparts d'Adrien". Son œuvre romanesque se poursuit avec "Le Jardin des absents", "Monsieur de Lyon", "La Disgrâce", "Jeanne","La Première Alliance", "Sur la peau du diable", "Dans les jardins de mon père" (un récit autobiographique, en 1989), "Il y a longtemps que je t'aime", "L'Impératrice" et "Une Personne déplacée".

Nicole Avril est également l'auteur d'un essai écrit avec son époux, Jean-Pierre Elkabbach, "Taisez-vous, Elkabbach !" (1982).

http://auteurs.arald.org/biogr/Avril.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :