Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Frédérique-Sophie Braize 

Fille unique d’un alpiniste - ingénieur des Colonnes de Buren à Paris - elle vit dix ans chez ses grands-parents, des paysans de montagne. Elle fait ses études au Pays de Galles, d'où elle revient diplômée en Business et Finances du Polytechnic of Wales. Puis, elle travaille dans la sécurité privée et industrielle avant de se lancer dans l'écriture. Elle partage sa vie entre la Haute-Savoie et Paris.

 

Elle est l’auteure de recueils de nouvelles remarqués par la critique, pour lesquels elle a reçu les Prix Vedrarias 2012, Gaston Welter 2013, Écriture d'Azur 2013 et 2014, et Livre sans Frontières 2014. En 2018, son roman Sœurs de lait a remporté Le Grand Prix littéraire de l'Académie nationale de Pharmacie et Le Prix Patrimoine. Son quatrième roman Lily sans logis a reçu Le Coup de cœur de l'éditeur. Son prochain roman Un voyage nommé désir paraîtra aux éd. Presses de la Cité le 21 janvier 2021

 

Née en Normandie dont les paysages inspirent le décor de certains de ses romans, Karine Lebert est l’auteur de Nina et ses sœurs (2009), de Loin de Margaux (2012) et des Sortilèges du Tremblay (2013), préfacé par Yves Jacob et, aux Presses de la Cité, de Ce que Fanny veut... et Les Saisons du mensonge.  Elle est membre de la SADN (Société des Auteurs de Normandie) et de la SGDL (Société des Gens de Lettres)...

 

 

 

Présentation : Maryline Martin est née à Angoulême mais vit, pour des raisons professionnelles, à Paris. Journaliste littéraire sur une radio libre parisienne, elle a rencontré de nombreux auteurs qui l’ont encouragée, au regard de la qualité de ses chroniques, à prendre la plume.

Maryline Martin est l’auteure de nouvelles « Les Dames du chemin  » et « La vie devant Elles  » et d’un roman « L’Horizon de Blanche  ». Ouvrages sélectionnés et remarqués par de nombreux prix. Son écriture s’interroge sur la place des femmes dans l’Histoire.

Son dernier ouvrage aux Editions du Rocher est une biographie consacrée à l’égérie du Moulin Rouge Louise Weber plus connue sous le nom de « La Goulue ».

Comme un bonheur n’arrive jamais seul Culture et justice reçoit avec infiniment de plaisir une jeune romancière sympathique et talentueuse : Bénédicte Rousset, auteure du roman Le Lis des teinturiers.

Très jeune, c’est dans l’imprimerie de son père que Bénédicte Rousset a découvert les romans, pièces de théâtre et poèmes rédigés par ses ancêtres, dont un félibre : Gabriel Bernard.

Fille et petite-fille d’institutrices, enseignante dans un collège du Vaucluse, l’auteur perpétue le lien à l’écriture comme une histoire de famille.

Passionnée par les intrigues policières, elle aime puiser son inspiration aussi bien dans les œuvres de Maupassant et Yasmina Khadra, que dans la littérature italienne (Buzzati, Sciascia, Pirandello la fascinent!)

 

Tag(s) : #Coup de coeur du jour
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :