Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://linsolent.typepad.fr/.a/6a00d8341c715453ef0133f218420e970b-320wi"La franc-maçonnerie et ses responsabilités dans le scandale du fichage des Français"


Cette publication déplaira aux nostalgiques de l’anticléricalisme et de l’antimilitarisme. Dans ce climat passionnel et sectaire de gauche fut mis en place le régime des fiches, au début du xxe siècle. Cela se traduisit par une épuration systématique dans l'armée et dans la magistrature.


1902 : La victoire du Bloc des gauches en mai permet aux radicaux-socialistes l'exercice frénétique du pouvoir. Dès juin, Émile Combes, président du Conseil, annonce une « politique énergique de laïcité ». Il tient promesse : fermeture de plus de 2 700 écoles, refus de reconnaître la légalité des ordres religieux, rupture des relations diplomatiques avec le Vatican, préparation de la loi de séparation, retrait des crucifix des tribunaux. Plus de 50 000 religieux chassés de France. Le fichage des officiers considérés comme suspects de convictions catholiques ou nationalistes se fait cyniquement, au nom de la sauvegarde républicaine.


1904 : en octobre le scandale éclate en plein parlement. L'opposition révèle les conditions de cette surveillance. Le général André, ministre de la Guerre, l'a confiée aux loges athées et sectaires du grand orient.


1905 : en janvier, « le petit père Combes » est remplacé. Aucune poursuite n’interviendra jamais. Et, discrètement, les pratiques sectaires continuèrent. Elles n’ont probablement jamais cessé.


1914 : la promotion des amis du pouvoir, à tous les niveaux de la hiérarchie, développera ses conséquences dramatiques. La France ne s’en est jamais relevée.


Ce volume rassemble deux textes.


En introduction, « la franc-maçonnerie et l'armée » donne le point de vue des victimes de la persécution. Le second, intitulé « le grand orient de France ses doctrines et ses actes » émane de Jean Bidegain. Celui-ci, ancien collaborateur du grand orient, en révèle les agissements liberticides. Il a transmis les fiches, et il explique son geste. Il rompt dès lors avec la franc-maçonnerie de gauche, écœuré par ses pratiques. Il en dresse en tableau édifiant.


••• Un livre de 218 pages prix 20 euros  aux Éditions du Trident


article : L'Insolent du 6 juillet 2010


version vocale sur le site de Lumière 101

 

 

Liens utiles sur le blog

 

 

L'affaire des fiches - 1900-1904, chronique d'un scandale

L'affaire des fiches - 1900-1904, chronique d'un scandale

article - 08:57 - L'affaire des fiches - 1900-1904, Chronique d'un scandale - Résumé de L'affaire des fiches sur Herodote - Le 4 novembre 1904, le général André, ministre de la Guerre dans le …

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-l-affaire-des-fiches-1900-1904-chronique-d-un-scandale-60055907.html

 

 

André, un général républicain … Malgré "l'affaire des fiches"

André, un général républicain … malgré "l'affaire des fiches"

article - 03/02/10 - André, un général républicain … Malgré "L'Affaire des Fiches" - En octobre 1904, l'« affaire des fiches » fait scandale. Pour épurer l'armée, le général André,…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-andre-un-general-republicain-malgre-l-affaire-des-fiches--44204795.html

 

 

Lire ou relire

 

L'affaire des fiches – une arme secrète : la délation de Jean-Joël Brégeon, Historama n° 76, juin 1990, p. 48-54.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :