Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.librairie-maritime.com/images/produits/photos/8827.jpgDocument 2007 - Pirates et flibustiers ont écume les mers et les océans aux XVIIe et XVIIIe siècles. Originaires de ports tels que Saint-Malo, Nantes ou La Rochelle, natifs de France, d'Angleterre ou du pays de Galles, ils ont accompli leurs prouesses dans les Caraïbes et tenaient leur quartier général sur l'île de la Tortue, à l'auberge du Rat qui Pète.

Bien que peu recommandables, ces personnages pittoresques éveillent aujourd'hui encore sympathie et fascination. Cruels, avides, scélérats, ils n'étaient pas pour autant dépourvus de courage et d'héroïsme, en un mot de panache. Leurs noms sont entrés dans la légende : Rackam le Rouge, Barbe-Noire, Sir Henry Morgan, Nau l'Olonnais, Borgnefesse, sans oublier les femmes pirates Ann Bonny et Mary Read. Leurs vies furent pleines de rapine et de violence mais riches et trépidantes, émaillées d'anecdotes croustillantes et d'aventures picaresques. La plupart sont morts au cours de rixes, d'assauts ou de bagarres, à moins qu'ils n'aient été pendus haut et court. Leurs nombreux crimes les ont conduits tout droit en enfer.

Une fois par siècle, les fantômes de ces pirates reviennent sur l'île de la Tortue pour y passer une nuit de bordée qui leur rappelle le bon vieux temps. Tous se disputent pour être le premier à mettre pied à terre... Une querelle s'ensuit, car chacun estime être plus valeureux que les autres. Afin de se départager, ils décident alors de raconter, chacun à leur tour, leurs exploits...

Cet album original et ludique, qui retrace l'itinéraire d'une dizaine de personnages hauts en couleur, invite le lecteur à partir à la rencontre des pirates, corsaires, boucaniers, flibustiers et autres frères de la côte, dans une aventure mi-réelle mi-rêvée, mêlant Histoire et légende, mais toujours avec le sens et le respect de ce que fut l'esprit de la piraterie et de la flibuste.

Edouard Brasey, écrivain et conteur, est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, pour la plupart consacrés à l'univers de la féerie, du merveilleux et du fantastique. Il a notamment publié aux éditions du Pré aux Clercs les trois tomes de L'Encyclopédie du Merveilleux.

Eve Lagarde est l'auteur du Roi des Chats et autres histoires, paru dans la collection «Le Cabinet fantastique» aux éditions du Pré aux Clercs.

 

  • Les courts extraits de livres : 01/11/2007


Extrait de l'introduction : Le rêve pirate

http://www.mrugala.net/Histoire/Grand%20Siecle/Pirates/Pavillon.gifL'histoire de la piraterie n'est pas nouvelle... Depuis qu'il y a des marins, il y a des pirates ! Déjà dans l'Antiquité, bien avant Jésus-Christ, la mer Egée et la mer Méditerranée sont le théâtre de courses et de pillages en tout genre... À la Renaissance, et toujours en Méditerranée, les pirates barbaresques pullulent et sont la terreur des voyageurs et négociants génois, vénitiens ou espagnols. Ils vont jusqu'à effectuer des razzias à l'intérieur des terres pour enlever les habitants et alimenter ainsi un trafic d'esclaves très organisé. Des récits font état du sort de gentes dames et nobles seigneurs, devenues odalisques de harems pour les unes, et esclaves des potentats mahométans pour les autres... Le chef le plus fameux des pirates barbaresques, Barberousse, devient même roi d'Alger au XVIe siècle. La Méditerranée restera une zone de piraterie jusqu'au XIXe siècle. Pourtant, quand on entend le mot «pirate», on pense d'emblée au XVIIe siècle et aux Antilles, qui ont vu naître la légende de ces bandits des mers... D'abord en mer des Caraïbes, puis dans l'océan Indien, ils font régner leur loi, leurs règles de vie, leur code de conduite. On retient d'eux le bandeau de cuir sur l'oeil, la jambe de bois, le perroquet sur l'épaule, l'anneau d'or à l'oreille, le poignard entre les dents, le pavillon noir, le rhum coulant à flots... Mais pourquoi un tel essor de la piraterie pendant cette période et dans ces régions du globe ? Pour comprendre, il faut remonter un peu avant, à la fin du XVe siècle. Quand Christophe Colomb revient en Espagne après sa découverte de l'Amérique, le pape Alexandre VI partage les territoires nouvellement découverts au profit des deux puissances coloniales émergentes : l'Espagne et le Portugal. C'est le fameux traité de Tordesillas, signé le 7 juin 1494. De part et d'autre d'une ligne de partage méridienne nord-sud, le Nouveau Monde et les richesses encore insoupçonnées qu'il contient sont accordés à l'Espagne pour la partie ouest, et au Portugal pour sa partie est.


Les autres grandes puissances d'Europe, l'Angleterre, la France et la Hollande, ne s'intéressent pas tout d'abord à ce Nouveau Monde. Puis elles s'aperçoivent qu'il recèle d'innombrables trésors : de l'argent et de l'or à foison, du cuivre, du plomb, du mercure, des pierres précieuses comme les émeraudes et les améthystes, mais aussi du corail, des épices, des bois précieux, des cuirs, du sucre... La péninsule Ibérique s'enrichit de façon phénoménale sous le nez de ses voisins jaloux... Irrités d'être exclus du partage des richesses, les souverains de France d'abord, puis d'Angleterre et enfin de Hollande arment des navires corsaires pour intercepter les convois de gros galions aux flancs alourdis de cargaisons fabuleuses, et se réapproprier ainsi en bonne et due forme les trésors du Nouveau Monde dont le traité de Tordesillas les a injustement privés. Cela commence environ une trentaine d'années après le premier voyage de Christophe Colomb, et dure tout le XVIe siècle pour aboutir au XVIIe siècle à la création des Compagnies des Indes occidentales. Chaque pays fonde la sienne, afin d'organiser la «collecte» et le transfert vers l'Europe des biens dont regorgent les nouvelles colonies.

Pirates et flibustiers du bout du monde

Auteur : Edouard Brasey

Date de saisie : 11/10/2007

Genre : Histoire

Éditeur : Hors collection, Paris, France

Collection : Albums


Acheter Pirates et flibustiers du bout du monde chez ces libraires indépendants en ligne :


L'Alinéa (Martigues) Dialogues (Brest) Durance (Nantes) Maison du livre (Rodez) Mollat (Bordeaux) Ombres Blanches (Toulouse) Sauramps (Montpellier) Thuard (Le Mans)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :