Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit mot de la romancière Valérie Vaeix

"On dit souvent qu'on est le fruit de son éducation, je le crois. Je suis née il y aura bientôt un demi siècle de parents défaillants qui m'ont confiée à la garde de mes grand-parents dès la sortie de maternité. Ben oui, pour faire la nouba, un bébé c'est encombrant ! Mes grand-parents qui avaient tous deux 20 ans en 1943 étaient un peu restés coincés dans cette période, du coup j'ai connu Moulin, Char, Guingoin et autres résistants avant les célébrités du moment ! J'ai été nourrie au lait de l'Histoire et pas uniquement celui de WW2 , nous habitions alors près du château de Malmaison dont les jardins étaient ouverts au public (ce n'est plus le cas) Enfant je me suis passionnée pour le cèdre de Marengo qui est un cèdre du Liban planté par Joséphine pour la victoire de son époux en Italie en 1800. Il est toujours de ce monde et en parfaite santé. Les aléas de la vie m'ont conduite loin de l'Histoire, en parfumerie où j'ai travaillé plusieurs années comme démonstratrice mais là encore je m'intéressais aux ancêtres de nos bâtons de rouge et autres mascaras dont un marque survit encore. Puis je suis rentrée à la Fondation Napoléon comme membre correspond pour saisir électroniquement ses quelques 36 000 lettres en vue de leur édition chez Fayard. J'en suis sortie pour donner corps à mon rêve, devenir apicultrice, une passion de famille puisque mon arrière-grand-père, avait été apiculteur dans les années 30 et jusqu'à sa mort en 1945. L'écriture apicole est venue encore bien des années après, lorsque désirant un enfant et n'y parvenant pas, je suis entrée en service PMA (que je ne ne souhaite à personne) et pour obtenir cette grossesse si difficile et tant désirée, je me suis mise à l'écriture. Je voulais une héroïne engagée en faveur des abeilles, qui expliquerait le métier loin de Maya l'abeille et pointerait du doigt le crime à l'environnement pris à la légère par beaucoup de nos concitoyens. C'est ainsi qu'Audrey l'apicultrice est née. Lorsque j'ai terminé l'écriture du premier tome en 2015, la seconde implantation avait fonctionné, cette même année je rencontrais mon éditeur Palémon, la suite ce sera 6 tomes, l'écriture d'un roman policier historique (les Diamants de Waterloo) un second est en cours, puis ce sera un nouvel Audrey le T7. La suite ça a été de belles rencontres comme jamais je n'en aurais rêvé: des auteurs, des organisateurs, des grands flics, des éditeurs, des libraires mais aussi plein de lecteurs formidables. A toutes ces belles rencontres issues du monde littéraire , je veux dire un grand Merci. A vous revoir tous chers amis que je connais déjà ou pas encore. Un merci particulier à toi Nadine, pour ton engagement. Des bises au miel, ça colle mais c'est bon". Valerie Valeix  16 ntmoSSmvhpeomdmmbnaregursgog,o hr0eg9:SiS27d 

Tag(s) : #Coup de coeur du jour, #Femmes dans la société

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :