Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portrait du jour - Régis Tomas, auteur d'un premier roman entre polar et thriller "Vies et mort de Marco Mariotti"

 

Actualisation portrait du jour - Culture et justice reçoit Régis Tomas, auteur d'un premier roman entre polar et thriller Vies et mort de Marco Mariotti.

Né en 1973 à Toulouse, Régis Tomas est enseignant. Après quelques réalisations en musique underground, il a écrit aussi bien du théâtre que de la philosophie, avant de se focaliser, pour un temps, exclusivement sur l’écriture romanesque. Il signe avec Vies et morts de Marco Mariotti un premier roman entre polar noir et thriller.

Bienvenue Régis sur  le blog des “aficionados du crime” . Ph P

 

"N’est-il pas mieux de tenter de deviner le créateur dans sa création, au risque délicieux d’en faire une créature poétique plutôt que de lire un curriculum vitae à la froideur administrative ? N’est-il pas plus stimulant de percer à jour l’énigme du romancier en plus du roman policier ? Aussi vais-je vous donner quelques indices si vous voulez mener l’enquête sur mon compte…

Je suis né le jour du coup d’Etat du général Pinochet au Chili dans une ville rose comme ses briques qui sert de cadre à mon premier roman Vies et morts de Marco Mariotti (éd. Cairn). Cette première réalisation est à l’image des différentes passions qui m’animent.

La littérature en premier lieu nourrit une écriture qui a trouvé sa personnalité à la lumière noire des romans d’Ellroy, de Lieberman ou de Philip Kerr, mais aussi dans les récits de Maupassant ou les aphorismes d’un Cioran. Mais vous me prêterez sans doute d’autres références que je ne connaîtrai peut-être pas.

La musique, que j’ai pratiquée au tournant du siècle, m’a enseigné le sens du rythme, de la composition, de la justesse des tonalités selon les situations à raconter ; mon écriture présente ainsi une musicalité au diapason de celles que j’écoute en travaillant et qui varient selon les saisons et les humeurs : Ravel, Debussy, Radiohead, Kat Onoma, Bashung, Slayer ; là, vous vous demanderez probablement comment un même individu peut aimer des choses aussi différentes ; un soupçon émergera alors : et si j’étais deux personnes réelles et distinctes, Régis d’un côté et Tomas de l’autre ?...

Le cinéma enfin, et ses maîtres (Scorsese, Coppola, Jackson, Lang…), m’ont montré l’importance du cadrage, de la lumière, des focalisations ; Vies et morts de Marco Mariotti trouve ainsi un prolongement audiovisuel avec une bande annonce conçue avec le réalisateur Romain Fournier.

D’autres images, d’autres musiques, d’autres ambiances ont nourri ma nouvelle « Cent remords » dans l’excellent recueil collectif Sang pour cent dans le noir (éd. Cairn) ainsi mon deuxième roman dont je viens de finir l’écriture. Roman policier et historique, il plonge le lecteur dans la fin d’année 1942, époque où les raisons de tuer ne manquaient pas, où les identités troubles pullulaient entre collaboration, résistance et banditisme. Une époque bénie pour un tueur en série, n’est-ce pas ?"

 

 

Culture et justice rassemble des informations relatives à l’actualité culturelle sur les questions de justice. Histoires, romans, portraits du jour, salon de livres... 

Page indépendante sans but lucratif administrée par Philippe Poisson et Camille Lazare, membres de l'association Criminocorpus.

https://www.facebook.com/pageculturejustice

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE

Tag(s) : #portrait du jour criminocorpus
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :