Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après plusieurs expérimentations pour faire entrer le service social dans les prisons1, la circulaire du 29 juin 1945 instaure un service social de l’administration pénitentiaire : les prisons dont la population était au moins égale à 500 détenus doivent se voir attribuer des assistantes sociales de l’administration pénitentiaire. Céline Lhotte2 eut un rôle important dans le processus qui, commencé sous l’Occupation, déboucha sur ce service social. Dans ce numéro de Les Temps du Social, nous publions deux textes sur ce service social. Il y a tout d’abord un article de Céline Lhotte publié en 1950 dans la revue La Santé de l’Homme. Cet article est suivi par une recherche de Jean Pierre Vimont sur les pratiques des assistantes sociales de prison dans les années qui ont suivies la création de ce service. En publiant ces deux textes et une courte bibliographie (qui serait à compléter) nous souhaitant inciter à ce que soit lancée une recherche historique sur ce service social. Et, au delà, nous souhaitons aussi que des chercheurs s’emparent des divers champs d’intervention du service social pour en écrire l’histoire : du service social rural au service social des HBM, du service social du Ministère de la Défense à celui de l’EDF, et de tant d’autres . Il y a des pans d’histoire à découvrir...

Henri PASCAL président du GREHSS

 Revue du groupe de recherche en histoire du service social

Nouvelle série n° 14 mars 2021

DOCUMENT EN VERSION PDF

Tag(s) : #Prisons actuelles - Évasions, #prisons anciennes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :